Interview d’un chasseur d’images

Aurélien est un globe-trotteur, un vrai. Sportif accompli et adepte du voyage en solo, il parcourt le monde pour en capter son essence. Équipé de son appareil photo et de sa caméra, il saisit l’instant ou filme une réalité parfois saisissante de beauté, parfois criante de vérité. Aujourd’hui vidéaste professionnel, c’est à travers sa société, Teten Prod, qu’il nous livre sa vision du monde. Rencontre avec un globe-trotteur pas comme les autres…

 

Teten Prod. Credits Photos Florian Nuret (4)NOMAD : Qui es-tu Aurélien ?
« Je suis un vidéaste de 31 ans qui a grandi en Haute-Savoie. Depuis 5 ans je vis sur l’île de la Réunion avec ma femme qui, elle, vient de Bretagne.  Elle profite de la mer, moi des montagnes. Nous avons trouvé notre équilibre sous les tropiques. »

NOMAD : Quel voyageur es-tu ?
« Passionné par la nature, les montagnes et la photographie, je me balade plusieurs mois par an sur les sentiers du monde. Sur environ 45 pays traversés, j’en ai parcouru la moitié seul avec mon sac à dos, essayant de dormir chez l’habitant et mangeant les spécialités locales… au détriment, bien souvent, de mon estomac ! »

NOMAD : Comment voyages-tu ?
« J’ai commencé ma quête en me concentrant sur la liste des 10 pays les plus pauvres du monde, histoire de voir autre chose que l’occident, d’autres cultures, une humanité inconnue. Je voyage aussi simplement que possible en prenant mon temps : je me déplace beaucoup en bus ou en train avec les locaux. Pour les hôtels je m’autorise un budget de 4€ maximum par nuit. Mais comme la plupart de mes voyages ont un but sportif : une montagne à grimper ou un désert à traverser, je dors souvent sous une tente ou en refuge. »

NOMAD : As-tu des rituels de voyage, des objets incontournables que tu emportes ?
« J’essaie d’emporter le moins d’affaires possible car je transporte – au minimum -, déjà 6kg de matériel vidéo ! Sinon, je laisse toujours un petit mot à l’aéroport pour ma femme et j’embarque une photo d’elle ainsi qu’un de « ses petits amis » : une figurine de 5 cm en forme de pingouin que je prends en photo par-ci, par-là. (D’ailleurs les gardes du Taj Mahal ne l’ont pas apprécié du tout !). »

NOMAD : Pourquoi filmer tes voyages ?
« Pourquoi garder égoïstement tant d’images de la Terre? Je voyage souvent seul, je vois des choses extraordinaires et je rencontre des personnes merveilleuses. Encore mieux que la photo, la vidéo retransmet l’ambiance, l’échelle et la beauté du monde. »

Teten Prod. Credits Photos Florian Nuret

NOMAD : Teten Prod : qu’est-ce que c’est et quelle est sa vocation ?
« J’ai créé Teten Prod afin de réaliser le rêve de tout à chacun : vivre de sa passion ! La vidéo et la photographie sont un témoignage, alors je filme des paysages, des cultures, des sportifs, des passionnés afin de laisser une trace ou faire passer un message. Je me suis spécialisé dans les formats courts (jusqu’à 4 minutes), répondant bien aux demandes des entreprises. Avec la croissance de la technologie et des réseaux sociaux, tout le monde a les yeux scotchés sur leurs écrans. Le virtuel passe avant la beauté de notre planète. J’essaie de rentrer dans leur jeu en apportant des images de notre magnifique réalité. »

NOMAD : As-tu une image de voyage dont tu te souviendras toute ta vie ?
« Non, pas une image mais beaucoup !  Les dernières glaces au sommet du Kilimandjaro, un nigérien se faisant poignarder devant moi, la première fois que j’ai vu une montagne de plus de 8000m, un lever de lune derrière une éruption volcanique, un attentat au Pakistan, le soleil de minuit… »

NOMAD : Quel est le voyage qui te fait rêver ?
« Sans aucune hésitation : le Yemen ! C’est un pays qui me fait rêver depuis 10 ans. Malheureusement la situation géopolitique s’est beaucoup détériorée et il s’y déroule actuellement un grand drame humanitaire. »

NOMAD : Quel sera ton prochain voyage ?
« Je suis en train de regarder le Moyen Orient et l’Asie centrale. J’imagine un itinéraire qui passerait par la Turquie, l’Iran, l’Ouzbékistan et peut-être Oman. Tout dépendra de la période et du climat à ce moment-là, qui vivra verra ! »

I Crédits Photos : Teten Prod & Florian Nuret I

Stéphanie Estève

NOMAD, "webzine voyageur et chineur d'idées", prend forme aujourd'hui sous la plume généreuse de contributeurs disséminés aux quatre coins de la planète. Vous êtes passionnés de voyages ? de photographies ? Montrez votre travail, rejoignez notre équipe de globe-trotteurs rédacteurs !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *