New Delhi : plongez dans un bouillon de culture !

Bienvenue en Inde ! Un pays où le folklore est aussi riche que le pays est grand ! Saviez-vous qu’à Delhi la plupart des spectacles et évènements culturels sont gratuits? Et il s’en passe des choses !

L’Inde facilite l’accès à la culture

Sachez qu’en général l’entrée est libre ou sous forme d’invitation. On peut assister à des spectacles de danses traditionnelles, des expositions, des conférences, etc. Un des lieux où cette activité culturelle foisonne, c’est sans conteste l’India Habitat Centre, un grand bâtiment composé de bureaux, de restaurants et de galeries d’art.

Très récemment, la maison d’édition Penguin y organisait son Spring Fever Festival. Une belle occasion pour moi d’assister à des lectures et de rencontrer des écrivains. Après avoir longuement hésité à m’y rendre pour cause de Festival de Jazz (eh oui, ici aussi ça swing !), j’y suis finalement allé. Et bien m’en a pris, car le Festival proposait une rencontre avec une sommité indienne : Gulzar, poète, parolier et réalisateur pour Bollywood. Ce monsieur aujourd’hui âgé de 80 ans, débuta sa carrière dans les années 50. Tout au long de sa vie il écrira des chansons devenues de véritables hits dans la production cinématographique. Il faut savoir qu’ici, en Inde, la chanson populaire est véhiculée grâce au cinéma. Mais c’est avec le morceau Jai Ho, du film Slumdog Millionnaire et à l’Oscar remporté, que sa renommée deviendra internationale. C’est dire la notoriété de cet artiste, j’en suis resté très impressionné !

La musique, véritable art de vivre indien

Chassol sur les routes l'IndePuisque nous en sommes à parler musique, pour vous donner une idée de la diversité de la production indienne, je vous propose trois pistes, à mon sens très intéressantes. La première, Chassol Indiamore est une espèce de road-trip musical décliné sur un CD accompagné d’un DVD. Chassol, d’origine française, est très marqué par son voyage en Inde. Partout où il passe, il enregistre sons et images. A son retour dans l’hexagone il retravaille ces matériaux afin de raconter son périple. Les images sont mixées avec les sons capturés, le tout est accompagné au piano et à la batterie.

Autre petit bijou, devenu une perle rare, The Eternal Dream of Sound de Radio India. Ce disque propose de nombreux enregistrements provenant de différents états indiens. On y découvre une grande variété de styles musicaux, parfois très surprenants !

Enfin, pour les amoureux de Bollywood, voici de la grosse artillerie : un coffret édité par Saregama, un des plus important label de musiques de films. The History of India Film Music, c’est pas moins de 10 CD couvrant plusieurs décennies, ainsi qu’un énorme bouquin pour tout connaitre sur le style Bollywood.

L'histoire des musiques de film indiennes

Voilà, avec tout ça vous êtes maintenant équipés pour plonger dans la culture musicale Indienne ! Je vous souhaite un bon voyage, et qui sait ? Peut être à bientôt en Inde !

A+ les globetrotteurs,

Laurent.

 

 

 

 

 

 

I Crédit Photo Une © Nocturneindien I

Laurent Chignier

Dj's à mes heures perdues et dealer de disques, je rencontre en 2008 mon amour indien et m’expatrie à Delhi. Webmaster pour l'association des expatriés francophone Delhi Accueil, je suis également coordinateur pour une ONG indienne qui scolarise les enfants des bidonvilles. Actuellement, je travaille au développement d'une plateforme franco-indienne... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *