Stéphanie Ledoux, une virtuose du portrait

Stéphanie Ledoux possède un don rare : celui de pouvoir faire transparaitre l’âme des personnes qu’elle dessine. Carnettiste et portraitiste de talent, elle partage son temps entre son atelier et ses voyages au long cours, où elle fait poser, le temps d’un croquis, des gens du bout du monde.

Carnet vanuatu

 

Ce que Stéphanie Ledoux préfère ? Observer la réaction de ses modèles lorsqu’ils se découvrent sous son trait de crayon. Elle croque sur le vif ses personnages suscitant immanquablement la curiosité des habitants et la possibilité de créer un lien, un échange avec ces populations du bout du monde. La complicité avec les modèles grandit pendant le temps de la pose, dans une ambiance parfois solennelle, parfois décontractée, très souvent entourée d’une foule de curieux. Il en résulte des portraits aux regards
saisissants qui viennent remplir les pages de ses carnets de voyages.

Carnet vanuatu

 

Les carnets sont aussi la base de son travail d’atelier. A chaque retour en France, ses dessins et ses croquis s’animent sur des toiles grands formats. L’artiste, nourrie par ses souvenirs du voyage, fait alors à nouveau danser ses fusains, ses sanguines et toute une palette de couleurs pour leur redonner vie.

Stéphanie est une passionnée, fascinée par le monde et les populations qui y vivent. Depuis ses 13 ans, elle a accumulé une centaine de carnets de voyages bavards, qui regorgent de portraits, de paysages, mais aussi d’anecdotes savoureuses, de collages des trésors glanés sur la route. Ces livres-objets, foisonnent de couleurs et embaument le thé à la menthe ou les épices. Ils sont de véritables concentrés de souvenirs que Stéphanie garde précieusement, comme des trésors remplis des bons moments « mis en conserve » lors de ses voyages : « mes carnets sont des boîtes à trésors qui recèlent tout ce que j’ai voulu fixer, où chaque note, chaque petit objet a le pouvoir de me retransporter dans l’instant où il a été collecté. »

Stéphanie Ledoux nous raconte des histoires et fait vive «l’ailleurs» par de saisissants portraits et dessins que vous pourrez retrouver dans son premier livre, « Portraits de voyage », sorti en 2012 aux Editions Elytis, dévoilant 4 carnets consacrés à la Birmanie, à Madagascar, au Yemen et à Vanuatu.
Son second ouvrage, « Enfant d’éléphants », sorti en 2014 dans la même édition, vous emmènera en Inde, dans une forêt avec.. des éléphants !

Pour les curieux, la bio :
Stéphanie Ledoux est née en 1983 à Toulouse.
1996 : 1er carnet de voyage à Tahiti
2010 : Abandonne son métier d’ingénieur agronome pour le métier d’artiste voyageuse
2011 : Expositions à Sana’a (Yemen), à la Royal Geographical Society (Londres) et à l’Institut du Monde Arabe (Paris)
2012 : Publie son 1er livre, «Portraits de voyage» (Ed. Elytis), un recueil de 4 carnets de voyages : Birmanie, Madagascar, Yémen et Vanuatu
2014 : Publie son second livre «Enfant d’éléphants» (Ed. Elytis) qui relate un séjour en Inde, dans une forêt avec des éléphants.

I www.stephanie-ledoux.com I contact : ste.ledoux@gmail.com I

Stéphanie Estève

NOMAD, "webzine voyageur et chineur d'idées", prend forme aujourd'hui sous la plume généreuse de contributeurs disséminés aux quatre coins de la planète. Vous êtes passionnés de voyages ? de photographies ? Montrez votre travail, rejoignez notre équipe de globe-trotteurs rédacteurs !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *